mercredi 25 juin 2008

Take A KiKi

jac_vaniek


Paris, Ville follement passionnante. Il y a quelques jours j'ai fait le tour du 3eme et du 4eme arrondissement à pied ( ca fait mal ). Arrêt Métro St Paul . commence le long pelerinage à la recherche de quelques boutiques qualifiées comme "bon plan" pour des fringues pas cher à la mode. Ouais. D'abord petit détour chez Noir Kennedy, boutique légèrement glauque avec les cerceuils pour miroir, les cabines en forme de cabines telephoniques rouges anglaises, robes roses ou jaunes pétantes avec des poids noir, des mannequins ensanglantées, des chaussures immetables, milles croix de Jesus, des pièges à rats, des tee shirts dix fois trop petit, des Jeans à 52euros (hum), des croquemorts, l'odeur de moisi. et bref je passe pleins d'autres détails vraiment peu glamour.
Pour sortir de cette ambiance peu rassurante des ruelles perdues du 4eme, mieux vaut se diriger vers des ruelles (toujours oui), l'antre des friperies. Friperie. Mot drôle car on pourrait croire qu'il s'écrit  Free Prix. Mais non. ahahah. C'est vrai que niveau des prix, c'est au ras des paquerettes, on oublierait même la flambée des prix dans les grandes surfaces et , même dans les boutiques de fringues en général, ainsi que le problème du pouvoir d'achat. Les Friperies de Paris sont surement toute differentes dans leur ambiance. Mais celle du "Coiffeur" et encore une autre dont je préfère oublier le nom sont extrêmement horrible. Tellement petite que la boutique ne tient pas avec 10 personnes. L'odeur de vieux est tellement omniprésente qu'on se croirait chez ma grand-mère. On s'y etouffe. De plus, les fringues sont tellement posées de manière compact entre elles qu'on ose à peine les toucher ou les prendre vu qu'on est pas con, on sait que ca va galerer pour le reposer et que les gonzesses de derrière vont gueuler parce que tu bloques le passage et donc la file et, par conséquent plus personne ne pourra rentrer dans la boutique ou même en sortir. Pis encore, l'espace de la boutique est tellement petit que des pièces ont été inventé et crée. Comme par exemple un mini "mezzanine" qui fait 2m sur 2 et y'a tellement de chaussures dessus que tu peux a peine rentrer à deux. Mieux vaut ne pas y aller du tout ( conseil de touriste ;) )
Bon en tout cas, tout ca dans une ambiance de vieux, de rétro, d'ancien.
Alors maintenant , ajoute les boutiques vraiment rétro a 100% avec des fringues comme personne n'a pu s'imaginer sauf des mémés des années 70 aux boutiques de Gothiques-Death (que quand tu rentres dans ces boutiques t'es presque sûr à 99,9% qu'un drogué gothique va venir par derrière -avec son Tee Shirt Misfits et ses Dc Marteens de 120euros- t'étrangler et t'empaler avec des croix de Jésus et te dire que tu ne reverras plus jamais la lumière du jour.) Voila j'ai de quoi me munir de mon Slim Antiviol.
 

on s'est rencontré dans la "ville à vivre".
Pour moi elle a inové le slim anti viol .
Sa phrase culte de la journée a été "ah ba tu m'etonne que c'est un quartier pour gay!"


Posté par apple box à 00:00 - Permalien [#]